« Tant qu’à y être » & effet domino

« L’effet domino, en rénovation, est cette suite de projets en chaîne qui peut se produire lorsqu’un changement (réno) en provoque ou attire un autre. » – Créa-Nova

Dans un monde idéal, au moment des démarches pour réaliser des améliorations à notre demeure, le budget alloué devrait pouvoir répondre au besoin initial. Par contre, le secteur de la rénovation ne fonctionne pas ainsi. Les « tant qu’à y être » et ce qu’on appelle l’effet domino semblent gérer ou tester nos limites quant à jusqu’où peut s’étirer une rénovation. Ce qui teste souvent, du même coup, nos limites financières.

Malgré l’importance du budget et de la capacité financière de chacun, le marché est plein de surprises. Le défi étant souvent d’arriver à un compromis raisonnable et satisfaisant entre nos rénos de rêves et la réalité de notre budget.

• Faire une liste de ce que vous voulez faire : ce qui, vous pensez, répondra à vos besoins et vous offrira le confort nécessaire et recherché.

• Trouver deux ou trois compagnies qui pourraient vous offrir un service partiel ou complet, en s’assurant que la qualité des produits et services sont du même niveau/gamme pour une comparaison juste.

• Commencer par leur détailler ce que vous voulez faire, afin d’obtenir une estimation.

• Une fois les estimations reçues, il est temps de réfléchir. Pour commencer, votre instinct est un bon point de départ. Le contact avec les différentes personnes et comment vous vous sentez face à eux est important et souvent juste. Avec lequel d’entre eux avez-vous eu un sentiment plus confortable, avec qui ça clique, qui semble le mieux vous mettre en confiance ? La qualité des matériaux et du travail est certainement très importante et peut certainement être vérifiée, puisque presque tout se retrouve en ligne. Par contre, comme dans toute relation, s’il n’y a pas de compatibilité ou complicité, il sera difficile d’établir une relation de confiance et donc, la réussite du projet en dépend.

• Lorsque vous aurez ciblé les gens avec qui vous voulez aller de l’avant dans votre projet, il est temps de s’attarder au budget. Est-ce que celui-ci est loin de ce que vous aviez budgété ? Demandez un détail des matériaux et de la valeur de la main d’œuvre. 

• Les matériaux sont souvent l’aspect où des variations et changements permettent de réduire les coûts (l’inverse est aussi vrai !). Une fois vos choix coups de cœur établis, il est possible de les remplacer par des matériaux un peu moins dispendieux. Parfois, il faudra aussi faire des sacrifices. D’où l’importance de dresser une liste de vos besoins et envies. 

Par exemple : Peut-être aviez-vous envie d’une base de douche en quartz, d’une toilette suspendue et d’un plancher chauffant. Quelle est votre priorité ? Le plancher chauffant est un élément dont la qualité ne peut pas être réduite pour minimiser l’investissement. On en installe ou pas. La toilette suspendue, quant à elle, procure un effet minimaliste, mais peut certainement être remplacée par une toilette plus standard en un morceau, pouvant offrir une apparence aussi intéressante à un budget moindre. Quant à la base de douche, il serait bien sûr merveilleux d’avoir sous les pieds la solidité et la douceur de la base en quartz, mais la réputation de celle-ci a un coût. Différentes options peuvent vous procurer la même stabilité, mais dans une gamme de prix plus adapté à votre réalité. Ce n’est qu’un exemple de 3 éléments qui peuvent facilement être remplacés par des options moins coûteuses. Le même exercice peut se faire avec votre choix de carrelage, la robinetterie et tout le reste. 

L’important dans tout ce processus est qu’en fin de projet, l’effet de bonheur et de satisfaction demeure, sans vous avoir égorgé au niveau financier…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *