, ,

Quel type de comptoir vous fait craquer?

Résistant à la chaleur? Anti-bactérien? Facilité d’entretien? Voilà quelques-unes des questions qui se présentent lors du choix d’un comptoir/espace de travail pour la cuisine. On retrouve sur le marché plusieurs choix de matériaux et notre décision est facilitée quand on réfléchit à ces éléments très importants : le coût et les critères d’utilisation recherchés.

Design : Créa-Nova inc. | Exécution : Entreprise Geohad inc. | Crédit photos : Casa Média

Les produits de haute qualité ne semblent pas varier énormément l’un de l’autre quant au coût. Un écart qui devient davantage marqué quand on envisage certains matériaux, comme un comptoir de stratifié. 

Nous nous sommes attardés aux trois types de comptoirs les plus populaires dans le marché du moyen-haut de gamme.

Le quartz

Nous croyons pouvoir affirmer que le quartz est actuellement le produit le plus populaire, apprécié de tous autant dans son fini poli que mat. Le quartz est un mélange usiné de poudre de quartz et de résine. Il est antibactérien puisqu’à l’état pure, il est non poreux, donc pas de trous ou même micro trous. Malgré sa résistance à la chaleur, il n’est pas recommandé d’y poser des plats extrêmement chauds. Il est aussi recommandé d’utiliser une planche à découper et non couper directement sur le comptoir, pour s’assurer de conserver celui-ci intact et non poreux. Ce matériau est disponible en coloris qui plairont, peu importe vos goûts.

Design : Créa-Nova inc. | Exécution : Entreprise Geohad inc. | Crédit photos : Casa Média

Il est important de choisir un quartz de qualité et reconnu sur le marché, comme notre préféré, le Cambria, ou encore le Silestone et plusieurs autres. Lors de votre achat ou magasinage, renseignez-vous sur les garanties et les avis sur le produit.

« Une utilisation normale accompagnée  d’un entretien adéquat assurera la longévité de votre comptoir. »

Le granite ou le marbre (pierre naturelle) 

Les pierres naturelles quant à elles sont reconnues pour leur aspect naturel et non homogène, ce qui a séduit bon nombre d’adeptes. Bien que la pierre soit polie, elle demeure un produit poreux et nécessite un scellant et un polissage pour son entretien. 

Ce type de comptoir vous permet aussi de renouveler votre espace salle de bain. Ici, ce comptoir de marbre au fini cuir procure un résultat spectaculaire à cette salle d’eau.

Résistante à la chaleur et à l’abrasion, oui, mais il n’est encore une fois pas recommandé d’y étaler certains aliments sur la surface, ceci pour 2 raisons. Étant poreuse, les bactéries peuvent se loger dans les micro-fissures, ou encore, si on y a apposé un scellant, le contact de celui-ci avec les aliments est à éviter, il en va de soi.

Les ultra compacts (dernière génération de comptoirs) 

Des comptoirs confectionnés par une technologie humaine, imitant les beautés de Mère Nature avec ses pierres naturelles, ce qui est réalisé sous pression et chaleur extrêmes. Ils sont composés d’un mélange de produits naturels sans ajout chimique, un alliage entre la pierre, la porcelaine et autres matériaux. Ce processus rend le produit très dense.

Le rendu est moins épais et plus homogène, comme le quartz. Il est cependant plus résistant que ce dernier. Les comptoirs ultra compacts sont résistants à la chaleur, ils peuvent endurer l’extrême froid à l’extrême chaud, sont anti-abrasion et anti-tache. Enfin, ils peuvent être utilisés à l’intérieur comme à l’extérieur. Ça vous inspire pour votre cuisine d’été la saison prochaine ?

Peu importe votre choix de surface de travail, rappelez-vous que, comme pour toute autre chose, une utilisation normale accompagnée d’un entretien adéquat assurera la longévité de votre comptoir.  Un accident peut toujours survenir sur le plus résistant des comptoirs, donc optez pour le respect de vos coups de cœur et de votre budget en faisant votre choix. 

 

, ,

Cuisine de style transitionnel : un résultat grandiose !

Ce style, aussi tendance qu’intemporel, assure de plaire à long terme. Des couleurs claires et unies pour un lieu calme et invitant. Le 3D a permis au client de vivre un effet coup de cœur avant la réalisation en ajoutant la retombée de l’îlot. La conception du comptoir, signé Cambria Bittanica, a été exécutée avec finesse par Urban Quarry et dégage l’élégance dans tous ses aspects : le veinage doux impose subtilement sa présence. Des armoires en MDF laqué s’agencent au bois de l’îlot et de certains autres éléments, comme le meuble de la hotte. On remarque le dosseret en un morceau, fait du même produit que le comptoir, pour un effet de continuité et d’uniformité.

Découvrez tous les éléments de transformation de cette cuisine !

Design : Créa-Nova inc. Exécution : Entreprise Geohad inc. Crédit photos : Casa Média

L’installation d’un dosseret en un seul morceau, souvent à même le comptoir, est un choix gagnant à coup sûr.
Aucun joint, donc absence de coulis, moins d’entretien et que dire du style grandiose qu’il impose !

Pour rendre votre cuisine le plus efficace possible, votre espace de travail doit être accessible et réfléchi.
Cette cuisine avait l’espace nécessaire pour conserver un large dégagement. La boîte de hotte, quant à elle, occupe un bel espace central dans cette sublime cuisine.

Chacun des espaces de cette cuisine a été optimisé à son plein potentiel. Un coin café a pu être créé aux dimensions bien précises de la baie vitrée.

(Plan 3D) – Toute transformation que l’on entreprend peut sembler complexe et être source de stress, peut-être davantage lorsqu’il s’agit de la cuisine. Si votre projet de transformation vous semble complexe et vous préoccupe, songez à apporter un changement dans le processus, à bien vous entourer ou même à prendre du recul pour y revenir ultérieurement.

(AVANT) – Il est souvent difficile de visualiser le projet fini avec de simples échantillons de matériaux. Optez pour des experts qui pourront vous proposer des 3D de votre future cuisine ou projet de rénovation. Les 3D sont bénéfiques autant pour le client que l’entrepreneur et sont également un excellent moyen pour confirmer des choix de couleurs et de style.

La rénovation d’une cuisine est l’un des projets les plus complexes et importants dans une demeure. Prenez votre temps dans chaque étape de cette démarche, choisissez avec soin le professionnel qui vous accompagnera dans les choix de matériaux jusqu’à l’exécution du projet.

 

 

 

, ,

Évier : apparence et fonctionnalité

Comme l’îlot, l’évier est un élément central dans une cuisine. Son choix n’en est pas pour autant  facilité. Bien que souvent, le style de notre cuisine semble dicter le choix de l’évier, l’espace disponible nous restreint parfois, nous guidant naturellement vers des options plus spécifiques.

Avant de choisir le vôtre, plusieurs éléments sont à considérer.

Petit tour d’horizon des plus populaires sur le marché.

(Design : Créa-Nova inc. – Exécution : Entreprise Geohad inc. – Crédit photos : Casa Média)

La dimension est souvent plus une imposition qu’un choix. On souhaite toujours avoir le plus grand évier possible, mais l’emplacement prédéfini par la plomberie et autres critères de logistique, en plus de l’espace disponible, dirigent bien souvent d’emblée notre choix.

Le deuxième questionnement concerne ensuite le nombre de cuves souhaité. Si votre évier doit faire 24 pouces, le choix va de soi. Sinon, on retrouve sur le marché des modèles à 1 cuve, 1 ½, 2 cuves et même 3 cuves. Pour faire votre choix, pensez par exemple aux plus grands outils de cuisine (chaudron, rôtissoires, etc.) que vous utilisez. Aussi, peut-être êtes-vous quelqu’un qui aime faire tremper sa vaisselle d’un côté et la rincer de l’autre? Votre choix sera donc grandement influencé par votre utilisation et vos habitudes.

Sa constitution est également un facteur non négligeable.  Sur le marché, plusieurs matériaux nous sont proposés : on compte parmi les plus populaires le stainless, le Silgranit, la résine et quelques autres. Actuellement, le Silgranit semble voler la vedette pour sa durabilité et son design. Il est composé de 80 % de granite naturel et sa composition synthétique comprend aussi des microbilles de céramique et d’acrylique, ce qui rend le produit non poreux et extrêmement résistant aux égratignures et aux taches. Il n’est pas seulement apprécié pour sa durabilité, mais aussi pour son apparence, étant offert dans plusieurs couleurs et formes, afin d’ajouter une touche de finition soignée à votre cuisine. L’investissement pour vous procurer ce genre de modèle est similaire à la moyenne des produits de qualité.

Éternel ami de la simplicité et de la non complexité, l’évier en stainless saura satisfaire le plus pointilleux des cuisiniers…

Un évier en Silgranit procure une belle finition à la cuisine et plus spécifiquement au comptoir. Disponible en plusieurs couleurs, cet évier obtiendra certainement votre vote.

Après son design, son efficacité, l’utilisation qu’on en fait au quotidien, l’espace disponible et son emplacement, le coût de l’évier convoité viendra s’ajouter aux critères nous permettant de faire un choix. Règle générale, le coût indique la qualité. Dans l’éventail des éviers de moyen- haut de gamme, les prix peuvent varier énormément. Les produits beaucoup moins coûteux, parfois, ont une durabilité et une garantie qui correspond à leur prix. 

Lors du magasinage, assurer-vous de la réputation de la marque envisagée, de la qualité du stainless, par exemple, de la garantie rattachée au produit et méfiez-vous des imitations. 

L’évier est l’une des installations de la maison les plus utilisées, comme le matelas et la douche.

Combien de temps consacrerez-vous au choix du vôtre ?

, ,

Cuisine de condo : une transformation sous le signe du dégagement

Plutôt petite, sombre et manquant de dégagement, le réaménagement de cette cuisine a représenté un casse-tête. La voici transformée à son plein potentiel. Logée au 6e étage d’un immeuble, comment créer un îlot dont le comptoir sera fait d’un seul morceau, point de vue livraison et manipulation dans le corridor? Après de nombreux défis, cette cuisine ajoute maintenant à ce condo un grand charme tout en étant discrète. Le mur du fond, dont les armoires semblent enfouies, procure dégagement et clarté. L’îlot, quant à lui, ajoute un espace de travail grandement souhaité. Les contraintes entourant l’imposant comptoir d’îlot nous empêchaient d’utiliser une grue. L’installation a finalement été possible en utilisant un échafaudage hydraulique, qui nous a permis de monter le comptoir d’un coup en le passant par une fenêtre.

Matériaux: portes en MDF laqué et bois teint
Comptoir : Cambria Brittanica, Urban Quarry
Céramique 24 x 24 : Roberto Cavalli
Dosseret: Céramique à la pièce

On ne peut passer sous silence la céramique choisie pour cette cuisine, signée Roberto Cavalli, une touche de luxe unique, dont le nom est devenu une marque reconnue dans le monde entier.

 

, ,

La cuisine : au coeur de votre demeure

La cuisine est l’une des pièces de la maison qui a connu au fil du temps une quantité phénoménale de changements. Et ceci, tant au niveau de sa configuration que de son emplacement dans la maison. On sait que la cuisine a même déjà été à l’extérieur de la maison, pour de multiples raisons. Parmi celles-ci, les odeurs ainsi que l’habitude de recevoir en prenant soin de nos invités et non travailler en cuisine. Dans certaines cultures, c’est même un grand manque de respect que de s’activer en cuisine en présence d’invités. Cela a certainement grandement changé!

La cuisine cachée derrière les murs en espace fermé est loin derrière nous. Si on pense aux tendances, on parle bien sur des espaces à aire ouverte, de cuisines munies de grands îlots rassembleurs ou ouvertes sur les salles de séjour, etc. 

La transformation d’une cuisine est un projet d’importance, autant financièrement qu’au niveau organisationnel. Des démarches souvent longues et réfléchies sont nécessaires. Tous les éléments sont d’importance égale et interreliés : la céramique, les armoires, le comptoir, le dosseret, les électroménagers, la disposition, la luminosité, etc. Bien que le marché semble être dicté par le syndrome des tendances, nous croyons fortement que chaque personne puisse et doive créer les siennes. Vos choix doivent être le résultat d’un mélange entre efficacité, confort, apparence et budget, ce dernier devant vous permettre une paix d’esprit pour profiter de ce nouvel espace.

Les tendances des dernières années ont montré des armoires de style retro sur pattes ou des armoires bleues ou vertes, un retour dans le passé. Malgré l’exposition dont ces tendances ont bénéficié, les cuisines pâles et épurées ont gagné un plus grand nombre d’adeptes. Des mélanges entre le très pâle et le bois ont été choisis pour un grand nombre de cuisines. Aussi, bien qu’une panoplie de matériaux pour les armoires soient disponibles (le thermo, le Polaris, l’acrylique, le polyester, la mélamine et bien d’autres), les portes en MDF laqué sont un choix gagnant à coup sûr.

Dans notre magazine du printemps 2019, nous vous avons présenté les 3D de 2 cuisines en cours de rénovation. Voici ces spectaculaires transformations ! 

Design : Créa-Nova inc. Exécution : Entreprise Geohad inc. Crédit photos : Casa Média

Ici aussi, le transitionnel l’emporte. Ce style, aussi tendance qu’intemporel, assure de plaire à long terme. Des couleurs claires et unies pour un lieu calme et invitant. Le 3D a permis au client de vivre un effet coup de cœur avant la réalisation en ajoutant la retombée de l’îlot. La conception du comptoir, signé Cambria Bittanica, a été exécutée avec finesse par Urban Quarry et dégage l’élégance dans tous ses aspects : le veinage doux impose subtilement sa présence. Des armoires en MDF laqué s’agencent au bois de l’îlot et de certains autres éléments, comme le meuble de la hotte. On remarque le dosseret en un morceau, fait du même produit que le comptoir, pour un effet de continuité et d’uniformité.

Voilà une cuisine quelque peu différente mais qui sera toutefois également synonyme  de longévité. Le rappel du ton foncé entre la finition et l’îlot donne un charme additionnel à cette cuisine. L’espace initial étant sombre et chargé, de petites modifications mineures ont pu aider à réinventer l’espace. Un mélange de bois et de MDF a été le choix des clients, certainement parce qu’il offre un mariage du classique et du moderne. Une touche de finition non négligeable, le comptoir en Cambria Delgatie, par Urban Quarry, qui rajoute à la valeur déjà gagnante de cette nouvelle cuisine.

Cette grande cuisine fait partie d’une transformation majeure de la maison et de ses divisions. Il est évident, lorsqu’on envisage des changements aussi majeurs, de penser à agencer l’ensemble de la maison. Les rénovations en cours nous ont permis de créer une grande cuisine, lumineuse et au goût du jour. Nous avons pu éliminer le mur du fond de la cuisine originale afin de créer cet espace. Son style transitionnel présente un aspect chic, mais simple à la fois. Le fait de travailler avec des plans 3D a permis au client de visualiser son nouvel espace, bien que le résultat final soit toujours beaucoup plus impressionnant.

Quant aux matériaux choisis, les portes d’armoires sont en MDF laqué et les armoires de l’îlot, en bois teint. L’îlot étant un point central, nous avons opté pour le bois teint, offrant une meilleure résistance en général. Le comptoir en quartz pâle procure quant à lui encore plus de clarté.

,

Révéler ou cacher ? Choisir une hotte de cuisine aussi esthétique que fonctionnelle

Devenue partie intégrante du design de notre cuisine, la hotte doit être aussi esthétique que fonctionnelle. Bien qu’elle doive avant tout nous accompagner dans la préparation des repas dans une ambiance saine et sans odeur, le choix de celle-ci est souvent basé sur son apparence et son coût.

Design : Créa-Nova inc. Exécution : Entreprise Geohad inc. Crédit photos : Casa Média

Entre un modèle de type « cheminée » et un qui s’installe sous l’armoire, l’investissement varie passablement. Mais bonne nouvelle : le choix d’une hotte est possiblement l’un des plus faciles à faire dans un projet de rénovation de cuisine.

Dans notre domaine, nous préférons évidemment accorder plus d’importance au style et à l’apparence générale qu’au coût. Rénover une cuisine n’est pas un exercice que l’on fera tous les 5 ou même 10 ans, d’où l’importance de bien évaluer ce choix (comme tous les autres!) sur le long terme.

On retrouve sur le marché une grande variété de hottes dont le rapport qualité-prix est intéressant. En voici 3 qui ont retenu notre attention.

La hotte de type « cheminée » a certainement occupé le podium dans les dernières années. Pour obtenir une allure moderne et épurée, elle est un très bon choix. Il faut cependant songer à ce qu’on souhaitera comme dosseret, puisque parfois, ce choix de hotte nous empêchera de choisir certains modèles, dont un qui pourrait être notre coup de cœur. Par exemple, un dosseret en un seul morceau, qui serait un prolongement du comptoir vers le dosseret, ne pourrait pas être installé avec une hotte cheminée.

Dans le sens rotatif : La hotte de type « cheminée », un modèle installé sous l’armoire & la hotte encastrée.

La hotte installée sous l’armoire est un grand classique et probablement l’option la plus abordable. Certaines personnes semblent par contre croire que celle-ci leur donnera plus d’espace de rangement, ce qui, dans les faits, n’est pas nécessairement le cas, le tuyau de sortie de la hotte devant se trouver dans une armoire et donc, occuper un espace significatif. 

Celle qui semble gagner de plus en plus d’adeptes est la hotte encastrée. Discret et gracieux, ce modèle offre une harmonie entre la modernité et un aspect plus traditionnel. Elle ne procure par contre pas plus d’espace de rangement que celle sous l’armoire.

Bonne réflexion !