Tendances : la cuisine 2019

Vous avez certainement remarqué le retour du passé, communément appelé vintage, dans de nombreuses sphères de nos vies. Nos maisons n’y font pas exception, que ce soit pour les électroménagers, les meubles ou la décoration. Que ce soit pour les vêtements ou en décoration, le style rétro est bel et bien de retour et prend une place importante.

Comme pour la mode, nous avons souvent envie de suivre la tendance. Pour nos maisons, allons-y toutefois avec modération, puisque les tendances sont les inventions de ceux qui ont décidé de les rendre publiques. Donc, votre style et vos choix sont en quelque sorte des tendances. Ayant cela en tête, voici donc un aperçu des tendances 2019, tout en vous rappelant que ce qui peut fonctionner pour une personne n’est pas nécessairement le meilleur choix pour une autre.

Malgré les dizaines de produits sur le marché, le bois vole la vedette, procurant souvent une touche plus naturelle et chaleureuse à un espace, tout en restant intemporel. Un ajout de bois dans un salon moderne rendra celui-ci encore plus accueillant. Le mélange des styles est tout aussi populaire, en intégrant par exemple le rustique au chic dans une cuisine, en choisissant des meubles en bois rustiques pour compléter une cuisine moderne ou classique.   

Malgré la forte présence des couleurs de meubles plus sombres pour les armoires de cuisine, le blanc prend le dessus, pour être agencé à des meubles accents ou accessoires, des électroménagers noirs mats ou à une couleur plus audacieuse.

On ne peut pas parler de tendances en cuisine sans parler de l’importance d’un îlot dans un espace. La demande grandissante pour les espaces ouverts dans les dernières années a laissé place à l’îlot rassembleur, souhaitant ce dernier toujours plus grand. La cuisine, autrefois cachée derrière des portes, est maintenant l’élément clé d’une maison. Cette tendance aux cuisines ouvertes se répand d’ailleurs dans le monde de la restauration. Habillez votre îlot avec un comptoir de dernière génération ou ultra compact (plus mince), au look moderne et d’autant plus efficace par sa résistance et durabilité.

Laissez-vous inspirer par toutes les nouvelles tendances, en ne perdant cependant pas de vue vos besoins. Créer ses propres tendances est toujours plus original et personnalisé…

Tombez en amour… avec le mal-aimé MDF !

Vous avez probablement entendu parler du MDF. Que ce soit pour les meubles ou de la finition, ce matériau a clairement envahi le marché. On entend de plus en plus parler du MDF dans le marché des meubles, mais plus spécifiquement pour les armoires de cuisine et de salle de bain. En parallèle, l’incertitude des clients face au produit est encore présente, ce qui est probablement dû à son ancienne réputation.

Il y a quelques années, MDF n’était souvent pas synonyme de produit de qualité. Au contraire, on parlait du MDF de façon péjorative, insinuant « pas de si bonne qualité ». Par contre, ce matériau, qui a définitivement évolué depuis, a fait ses preuves et a pris une grande place sur le marché dans un passé assez récent.

Le MDF tient son nom de l’anglais, Medium-density Fibreboard. Il est composé de copeaux de bois (fibre de bois de moyenne densité) d’environ 5 à 40 mm, fibre à laquelle on ajoute un liant synthétique, qu’on sèche et presse. La composition et le processus de fabrication rendent ce matériau robuste et pratique. Sa texture fine offre un fini extrêmement propre et soyeux qui se coupe facilement, ne fend pas, n’éclate pas et ne se déforme pas. Il est résistant à l’humidité et aux variations de température. Pour le rendre encore plus résistant, on peut le peindre ou le laquer.

Dans le domaine des meubles de salle de bain et des armoires de cuisine, le MDF laqué est un produit de choix. Comparativement aux portes en bois, le MDF offre un fini plus que parfait. Des portes conçues en un seul morceau sont offertes, sans joint, lisses et soyeuses, offrant une durabilité exemplaire. Une impressionnante variété de formes et designs est disponible, allant de portes plus simples/modernes jusqu’aux modèles plus complexes/classiques. Les choix sont pratiquement illimités et votre propre design pourrait même être créé. 

Quoi dire de son prix ? Se situant dans la tranche moyen/haut de gamme, il assure un rapport qualité-prix des plus intéressants.

Laissez-vous donc charmer par le fini exemplaire du MDF !

Fours à micro-ondes : opération camouflage !

Le micro-ondes, élément important et présent dans la plupart des cuisines, peut toutefois représenter une problématique quant à son emplacement ou au choix de modèle. Il existe sur le marché plusieurs modèles de micro-ondes et autant de prix pour ceux-ci. Nous avons pensé vous présenter deux options bien différentes qui peuvent certainement répondre à vos besoins. 

Saviez-vous qu’il existe sur le marché des micro-ondes tiroirs ? Son nom en donne un indice, ce micro-ondes est idéal pour être utilisé par des enfants. Sa porte, inexistante, est remplacée par un tiroir dont le mouvement se fait grâce à un bouton pour l’ouvrir et le fermer (en mortaise). Pratique pour une installation dans un îlot, ce micro-ondes peut être la solution pour ceux et celles qui préfèrent ne pas l’avoir à la vue. Un tel modèle représente toutefois un investissement d’environ 1400$, que vous risquez par contre de ne pas regretter.

Une deuxième option est d’installer votre micro-ondes à l’intérieur d’une armoire, avec un mécanisme d’ouverture escamotable (photo principale). Cette porte serait aussi équipée d’un relais électrique qui coupe le courant à la fermeture de la porte, contrôlant ainsi les risques d’incendie en cas d’oubli. À la fermeture de la porte, le relais permet de couper le courant de l’appareil.

Saviez vous que lorsque votre micro-ondes est dans un meuble fermé, un relais pour débrancher l’électricité est obligatoire ?

Quoi qu’il en soit, il y a toujours une façon de bien camoufler votre micro-ondes tout en respectant le design de votre nouvelle cuisine.

,

L’Îlot : pièce de résistance

L’îlot, élément central d’une cuisine, est également un lieu de rassemblement, un espace de  travail, une pièce de résistance au look de votre cuisine, un espace de rangement pouvant par exemple abriter un cellier et davantage. Peu importe sa fonction, il est certainement un ajout décoratif à votre cuisine. La cuisine d’origine de la photo plus bas ne répondait plus aux besoins du client. L’îlot était bien en haut de la liste de ce qu’il souhaitait pour sa nouvelle cuisine.

La restructuration de l’espace nous a permis de créer ce magnifique îlot, qui est certainement devenu la pièce centrale de la cuisine et un lieu de rassemblement. Pour les armoires, un mariage entre le MDF et le bois de grange donne cet effet moderne, tout en conservant un aspect chaleureux. L’îlot en Dekton Aura 15 procure définitivement un espace de travail fonctionnel et majestueux.

Design : Créa-Nova inc. | Exécution : Entreprise Geohad inc. | Crédit photo : Casa Média 

La cuisine, le coeur de votre demeure !

Pièce centrale de la maison, la cuisine n’est plus qu’un simple espace pour préparer les repas, mais bien le lieu de rassemblement lors de rencontres entre amis ou en famille. Souvent à aire ouverte, cette pièce devient une attraction pour tous. Représentant non seulement la plus grosse part d’investissement lors de vos rénovations, la cuisine est également l’élément central de votre maison.

Sur la photo principale, on constate un mariage parfait entre le style moderne et rustique/industriel. Armoires en MDF laqué, îlot en bois de grange, comptoir en Dekton couleur Nayla. Le dosseret hexagonal allongé procure une touche de délicatesse à cette cuisine. 

Lors de vos démarches pour une nouvelle cuisine, il est important de bien définir vos besoins en détaillant un système d’organisation efficace et axé sur l’utilisation que vous souhaitez faire de votre cuisine. Il est évident que le choix de style pour celle-ci doit s’agencer avec le reste de la maison, mais cela n’élimine pas les mariages de styles, qui se font de plus en plus populaires.

Afin de bien réussir votre projet de rénovation, il est important de bien établir vos besoins, à plusieurs niveaux :

Pourquoi refaire votre cuisine ? Pour le plaisir ou la revente ?

Quel est votre budget idéal et est-il réaliste dans le marché d’aujourd’hui ?

Quelle est la couleur de base que vous recherchez ?

Voulez-vous un îlot ? Quel sera le rôle principal de celui-ci ? Espace de travail, comptoir-lunch ou lieu de rassemblement ?

Ai-je besoin d’un évier simple ou double ?

La liste est longue. De là l’utilité de se fier à des spécialistes du domaine.

Design : Créa-Nova inc. | Exécution : Entreprise Geohad inc.  | Crédit photos : Casa Média 

Les dosserets – Quoi savoir ?

Le dosseret de cuisine (backsplash) a une double personnalité : il est aussi joli que pratique. Le dosseret ne fait pas la décoration à lui seul, mais procure caractère et prestige à la cuisine. Il a aussi un côté pratique et doit être choisi adéquatement, afin d’être plus facile d’entretien que les murs de plâtre. Protéger des éclaboussures d’eau ou de la cuisinière est sa première fonction.

Comme pour tout aménagement ou choix de produit, il faut déterminer ses besoins et évaluer l’utilisation que l’on fait de notre cuisine. Si les comptoirs près des murs sont des endroits très utilisés pour cuisiner, il est préférable de choisir un produit facile d’entretien, alors que si on cuisine surtout sur l’îlot, on peut se permettre plus de fantaisie dans le choix du dosseret. Dans les 2 cas, de nombreux matériaux et choix sont disponibles sur le marché.

Les comptoirs et les murs sont les endroits les plus exposés lorsqu’on cuisine et donc la raison pourquoi on devrait choisir un matériau lavable. Un dosseret demande habituellement peu d’entretien, l’eau suffisant généralement, mais des produits spécialisés existent aussi.

Certains choisiront d’exprimer leur personnalité dans le choix de leur dosseret alors que d’autres opteront, à l’opposé, pour la neutralité et l’intemporel. Évidemment, on l’harmonisera avec les armoires, comptoir et revêtement de sol. Enfin, le dosseret ne se limite pas à la cuisine. On le retrouve également bon nombre de salles de bain.

Pierre, vitre, céramique, brique ?

On agencera le dosseret avec le style de la cuisine et de la maison. Les matériaux maintenant utilisés pour faire les coulis sont moins salissants et plus résistants aux taches, on est donc moins inquiets par rapport à l’entretien. Si on cherche le zéro inquiétude, peu d’entretien ou être certains de ne pas avoir des joints qui vont changer de couleur, on peut opter pour un dosseret en une seule pièce, sans joint et identique au comptoir, qui donnera également un un effet de grandeur, l’effet open book avec une continuité dans l’imprime ou le design.

Idée intéressante, la vitre permet de mettre un fond de notre choix, comme une photo de paysage, par exemple.

Enfin, la tendance est vers le moins chargé, l’hexagone, la céramique simple et pâle.

,

L’îlot : le coeur de la cuisine !

L’îlot de la cuisine peut avoir plusieurs fonctions : lieu de rassemblement, espace de travail, pièce de résistance au look de votre cuisine, espace de rangement abritant un cellier, etc. Il est également fort possible que votre îlot remplisse toutes ces fonctions ! Il est très souvent aussi décoratif qu’utile.

Lorsque l’espace le permet, l’îlot de cuisine est un incontournable et change notre façon de cuisiner et souvent, de recevoir. L’ajout à celui-ci d’un comptoir-lunch, d’un bloc de boucher, d’un évier, d’un four ou même d’un cellier le transforme souvent en point central de la cuisine. Le matériau choisi pour le comptoir de ce dernier sera d’ailleurs fait en fonction de la raison d’être de votre îlot.

L’analyse de vos besoins et de vos attentes est le meilleur moyen de vous assurer de faire le meilleur choix, autant dans les dimensions, le style, les matériaux, l’aménagement et l’ergonomie.

Se poser les bonnes questions

Superficie, usage, utilisateurs et fonction : quelles sont vos contraintes et vos envies ?

Si on parle du réaménagement d’une cuisine existante (versus une construction neuve, par exemple), l’espace n’est pas toujours adapté à recevoir un îlot central. Une prolongation du plan de travail existant peut par contre être possible et permettra certains avantages recherchés.

L’îlot devrait être une valeur ajoutée à la cuisine et sa présence devrait permettre un espace suffisant pour circuler autour sans se gêner. Un truc pourrait être de reproduire les dimensions de celui-ci avec un ruban collant au sol afin de l’imaginer.

Selon sa fonction, ses dimensions ne seront pas les mêmes : rangement, coin repas, espace pour recevoir, journées entières à popoter, avec ou sans évier ou espace cuisson, etc.

Agencer avec le reste ou pas ?

L’îlot est souvent le centre de l’attention et est l’occasion de mettre en valeur le reste de la pièce. Selon sa dimension ou le choix des matériaux, l’îlot peut être mis en valeur en se démarquant de la cuisine et devenir un point visuel d’intérêt avec son look unique à lui seul ou en s’installant dans la continuité de la cuisine.

Suggestions

  • Beaucoup de gens veulent leur évier dans l’îlot afin, entre autres, de ne pas être devant un mur. À moins d’avoir très grand îlot, on suggère de positionner l’évier à une extrémité pour conserver un espace de travail adéquat.
  • Penser au dégagement nécessaire, aux portes à ouvrir (armoires, frigo, cuisinière, etc.) pour être à l’aise et ne pas se sentir coincé dans sa cuisine.
  • Une autre option peut être l’îlot amovible (sur roulettes), pas très pratico-pratique puisqu’il nécessite de le déplacer fréquemment, mais permettant d’en avoir un dans une espace restreint.
  • En pensant à la dimension de l’îlot, donc du morceau de comptoir qui le couvrira, rappelez-vous que certains matériaux viennent dans une dimension maximale. Pour plus grand, donc, des joints seront nécessaires, ce qui est peu souhaitable au niveau du look.

Visitez notre salle de montre pour des idées de disposition autant que sur les nombreux matériaux disponibles.

,

Armoires : des matériaux pour tous les goûts et besoins

Peu importe que vous aimiez le style classique, contemporain ou moderne, une multitude de matériaux pour les armoires de cuisine et salle de bain sont disponibles afin de répondre à vos goûts et à vos besoins. Si vous préférez la chaleur du bois, l’aspect plus design du laminé ou la facilité d’entretien de la mélamine, vous trouverez la solution idéale pour les armoires de votre demeure.

Le bois : matériau noble

Le choix d’armoires en bois est synonyme de durabilité et qualité pour le futur. C’est un classique avec lequel on ne se trompe pas et qui conservera sa valeur. Vous trouverez plusieurs dizaines de modèles de couleurs, essences (chêne blanc ou rouge, Cerisier, Érable, Pin, Merisier, Noyer, Acajou, etc.) et textures variées, permettant des portes plates ou profilées. Chaque essence de bois est unique et possède son propre cachet. Les couleurs de teintures translucides ou opaques sont disponibles avec ou sans givre. Petit détail, on suggère moins le bois dans une salle de bain pour des raisons évidentes, mais il reste que certains modèles pourraient fonctionner pour cette pièce, mais avec certaines précisions.

Le bois s’agence plutôt bien avec la majorité des autres matériaux et meubles qui vous possédez peut-être déjà. Enfin, le bois demande un minimum d’entretien et est résistant, il demeure donc une valeur sûre. C’est certainement un matériau intemporel qui a passé le temps et continuera de le faire.

MDF : gage de durabilité

Le MDF est gage de durabilité et est disponible dans toutes les couleurs et dans plus de 50 styles de portes. Chaque porte peut venir en 1 comme 5 morceaux sur laquelle est appliquée une laque (laque lustrée, semi-lustrée, etc.). Offrant une bonne résistance, spécialement pour une porte en 1 morceau, qui est synonyme de moins de risques de fissures ou de craques à long terme.

La mélamine : un classique qui a bien évolué

Vous voulez vous offrir à peu de frais une nouvelle cuisine ou salle de bain ? La mélamine est peut-être la solution. Très souvent indémodable, elle est disponible dans de nombreux choix de motifs.

Fort populaire dans les années 80, elle habite encore nos cuisines dans sa plus récente version et au look du jour, étant maintenant offerte dans des finis plus naturels et des couleurs au goût du jour. La mélamine a bien évolué et est disponible dans un grand choix de couleurs et de finis. Les armoires en mélamine sont également faciles d’entretien et très abordables. Fait important à noter, la qualité de la mélamine de nos jours a également beaucoup évolué.

Thermoplastique

Ce terme englobe une multitude de matériaux, incluant du mat, du lustré, de l’imprimé, etc. Il fait fureur en ce moment sur le marché, entre autres par sa présence dans de nombreuses émissions de télé, mais il reste que cela demeure pour nous un matériau qui n’a pas encore fait ses preuves.

Acrylique : look urbain actuel

Facile d’entretien, ce matériau au fini très lustré est disponible dans une vaste gamme de couleurs contemporaines et est tout indiqué pour les personnes qui recherchent un look éclatant. Il s’agit de MDF recouvert d’une pellicule qui permet de conserver toute la couleur et le lustre du matériau au cours des années à venir.

Si vous recherchez un look urbain et brillant, c’est l’acrylique qu’il vous faut. En osant avec les couleurs, vous rendrez votre cuisine ou salle de bain originale et vivifiante, ne passant pas inaperçue.

Malgré les tendances et la vaste gamme de choix sur le marché, chez Créa-Nova, nos coups de cœur en terme de rapport de qualité-prix demeurent le bois et le MDF et l’acrylique, pour son prix ultra abordable.

6 idées pour donner du punch à une cuisine

Utiliser des tuiles décoratives originales, soit par leurs motifs qui feront jaser ou par leur couleur punch, en dosseret ou au sol. Changer son dosseret est une façon rapide et peu coûteuse de redonner un nouveau look à sa cuisine.

 

Installer un beau tapis au centre de la cuisine : c’est chaud pour les pieds et cela permet d’ajouter une touche colorée qui sera facilement retirée quand on se tanne. Le bémol de cette idée reste au niveau des dégâts possibles et de l’entretien moins évident pour un tapis imposant…

 

 

 

Faire l’achat, si on les utilise bien sûr, de petits electroménagers colorés, comme la collection vert menthe ou rouge de KitchenAid. Alors qu’on souhaite souvent les dissimuler, s’ils font partie du décor, on souhaitera les mettre bien en évidence. Pensez à l’espace disponible, par contre, afin de ne pas être gêné par leur présence au quotidien.

 

Doter nos armoires de poignées originales, qui est une façon peu coûteuse de donner un ooumph à sa cuisine.

 

 

 

Inclure un luminaire original au-dessus de l’îlot ou de l’évier.

Le robinet ne doit pas obligatoirement passer inaperçu ! Un noir de forme moins traditionnelle, par exemple, peut attirer l’oeil sur notre cuisine. Les nombreux modèles et couleurs sur le marché vous surprendront.

Le comptoir de cuisine : ce qu’il faut savoir

On choisit un comptoir de cuisine selon différents critères : sa durabilité, son apparence, l’utilité qu’on en fera la majorité du temps et bien sûr, notre budget.

Une règle de base qu’on devrait garder en tête est que tous les comptoirs ont besoin d’entretien. Malgré qu’on retrouve sur le marché des produits et matières nommés « anti-taches », on ne souhaite pas nécessairement tester le nombre de fois nécessaires à faire pénétrer un cerne de vin rouge dans notre comptoir. On ne sait jamais quand il s’y fera un accro en surface, aussi petit soit-il, ouvrant la porte à la saleté. Je suis donc très sceptique face aux produits « infaillibles », ce que je mentionne régulièrement à nos clients.

Pas un comptoir n’est parfait, mais il y a celui qui le sera pour vous.

Vous aimez pouvoir mettre les plats chauds directement sur le comptoir à leur sortie du four, couper directement des aliments sur celui-ci, est-ce un lieu de rassemblement ?

Le choix va aussi varier en fonction du budget qu’on a à lui accorder. On peut garder en tête que la pièce de comptoir peut représenter facilement 25% du budget de la cuisine dans ce qui est considéré comme haut de gamme.

Les matières les plus populaires sur le marché en ce moment sont le marbre, le granit, le quartz, le Dekton, le Neolith, le stratifié et le bois.

Les différents matériaux

Marbre & granit

L’aspect naturel, riche et chaleureux de la pierre naturelle est un des ses principaux atouts. Il est résistant à la chaleur, mais demande d’être poli avec l’application d’un scellant de temps à autre. Le granit est probablement le plus vieux des comptoir et témoigne l’histoire. Il s’agence autant avec des styles rustiques, champêtres que classiques.

Dans les bémols, on doit se rappeler qu’on a beau choisir l’échantillon, on ne peut se fier à celui-ci et on devrait donc toujours voir la dalle entière, puisqu’un veinage peut passer en plein milieu de l’imposant morceau, ce qui ne se voit pas dans un échantillon. Si c’est le cas, on devrait déterminer avec le client où sera le veinage, comme par exemple choisir de ne pas utiliser cette dalle pour l’îlot, etc.

Enfin, c’est un matériau qui ne va pas avec tous les styles de cuisine.

Quartz

Son avantage est d’être anti-tâche. Toutefois, rappelez-vous mon commentaire d’introduction. Malgré sa bonne qualité, les plus pâles sont toujours plus à risque. Le quartz est également anti-bactérien. C’est le matériau le plus homogène qu’on peut trouver et les gens qui cherchent le côté lustré avec un imprimé régulier, si on choisit un imprimé, vont le préférer. L’échantillon est très indicateur dans son cas. Enfin, les gens qui aiment le look moderne vont souvent l’adorer.

Son aspect plus froid et homogène plaira moins à d’autres. Il faut penser qu’il a une certaine fragilité quand même, on ne peut pas couper directement sur sa surface.

Dekton

Pour un comptoir résistant, c’est celui sur le marché qui se démarque le plus en ce sens parmi tous les choix qu’on trouve, sans toutefois être infaillible. Ses plus ? Sa surface est anti-abrasion, anti-tache, résistante à la chaleur autant qu’au gel-dégel, pouvant autant recevoir un plat extrêmement froid qu’extrêmement chaud. Il prend de plus en plus sa place et propose de nombreux choix au niveau des couleurs et finis. C’est le coup de coeur de Côté Cuisine avec Lina, entre autres pour son apparence chaleureuse.

Ses moins ? Il est mince, ce qui ne plaît pas à tous au niveau de l’apparence, et la couleur ne va pas bord en bord, ce qui veut dire que son profil diffère du dessus dans la majorité des imprimés.

Neolith

Similaire au Dekton, il est doté des mêmes fonctionnalités et se fait en plusieurs épaisseurs, pour faire un mur de foyer, par exemple.

Tout comme le Dekton, la couleur ne va pas de bord en bord. C’est un matériau dans une gamme de prix supérieure sans être inaccessible, plutôt nouveau et qui a besoin de faire sa place. Une place toutefois très méritée sur le marché.

Le Dekton et le Neolith peuvent être utilisés en murs et planchers de douche ou de foyer, puisqu’ils se font en différentes épaisseurs, tout comme pour des murs extérieurs ou fonds de piscine, etc.

Stratifié

Il est très aimé d’abord pour son prix très accessible. Il est aussi assez résistant, mais pas à l’humidité à long terme, par contre.

On doit savoir que l’eau, l’abrasion et la chaleur sont ses ennemis. Il n’est pas impossible de brûler ce type de comptoir avec un plat trop chaud, par exemple. Son apparence est également un peu fausse parfois, même si on retrouve dans ce type de matériau une vaste gamme d’imitations de bois et autres matières. Notre conseil ? Avec un budget limité, on devrait concentrer celui-ci sur des armoires de qualité, en attendant de changer le comptoir plus tard.

Bois

Le favori pour les amateurs d’ambiances chaleureuses et de style rustique.

C’est évidemment un matériau délicat, ce qu’on doit savoir lors de notre choix, parce qu’il risque de marquer avec le temps et de montrer son vécu.

Avant de faire son choix…

Ceci ne sont que quelques pistes pour aider votre réflexion, passez nous voir pour approfondir celle-ci !

Créa-Nova est fier de travailler avec les marques suivantes : Silestone et Dekton de Consentino, Cambria et Caesarstone.