Fours à micro-ondes : opération camouflage !

Le micro-ondes, élément important et présent dans la plupart des cuisines, peut toutefois représenter une problématique quant à son emplacement ou au choix de modèle. Il existe sur le marché plusieurs modèles de micro-ondes et autant de prix pour ceux-ci. Nous avons pensé vous présenter deux options bien différentes qui peuvent certainement répondre à vos besoins. 

Saviez-vous qu’il existe sur le marché des micro-ondes tiroirs ? Son nom en donne un indice, ce micro-ondes est idéal pour être utilisé par des enfants. Sa porte, inexistante, est remplacée par un tiroir dont le mouvement se fait grâce à un bouton pour l’ouvrir et le fermer (en mortaise). Pratique pour une installation dans un îlot, ce micro-ondes peut être la solution pour ceux et celles qui préfèrent ne pas l’avoir à la vue. Un tel modèle représente toutefois un investissement d’environ 1400$, que vous risquez par contre de ne pas regretter.

Une deuxième option est d’installer votre micro-ondes à l’intérieur d’une armoire, avec un mécanisme d’ouverture escamotable (photo principale). Cette porte serait aussi équipée d’un relais électrique qui coupe le courant à la fermeture de la porte, contrôlant ainsi les risques d’incendie en cas d’oubli. À la fermeture de la porte, le relais permet de couper le courant de l’appareil.

Saviez vous que lorsque votre micro-ondes est dans un meuble fermé, un relais pour débrancher l’électricité est obligatoire ?

Quoi qu’il en soit, il y a toujours une façon de bien camoufler votre micro-ondes tout en respectant le design de votre nouvelle cuisine.

Une salle de bain à faire rêver !

Déjà bien établie sur le marché, la salle de bain occupe le deuxième rang en terme d’investissement et espace important de votre demeure. Il est donc important de bien penser à votre projet de rénovation pour celle-ci. Cet espace doit pouvoir vous fournir un lieu de repos et de bien-être tout en étant fonctionnel et moindrement intemporel, considérant les coûts rattachés à sa création. Il existe sur le marché plusieurs inspirations et styles. Par contre, trouver le vôtre tout en respectant vos goûts, vos besoins et le plus important, votre budget, n’est pas une tâche facile. Quelques petits conseils : il est important de toujours avoir au minimum une baignoire dans l’une des salles de bain de votre propriété. Même si celui-ci est peu ou pas utilisé à l’heure actuelle, il est néanmoins important au moment de la revente de votre propriété et sera peut-être même utile quelques années plus tard.

Cette salle de bain offre un cachet traditionnel dans son ensemble. Par contre, si l’on regarde les éléments un par un, nous remarquons un mélange de moderne et traditionnel bien agencé. Le meuble de cette salle de bain, avec son comptoir en marbre, met en évidence son cachet traditionnel. Toutefois, l’intégration d’un bain autoportant et de la douche en céramique ont su intégrer le moderne en douceur.

Qui a dit que les salles de bain du sous-sol ne sont pas importantes ? Qui dit « sous-sol » dit bien souvent « petite salle de bain ». Petite mais efficace, cette salle de bain bien agencée et éclairée saura surprendre vos invités. Le meuble d’imitation bois et la touche de céramique d’imitation béton donnent à cette salle de bain son look bien particulier et charmant.

Cette transformation de salle de bain est digne d’un mariage de perfection où le moderne et l’industriel se rejoignent en parfaite harmonie. Armoires en MDF laqué, céramique de plancher hexagone, une tendance qui fait son retour, et robinetterie Riobel agencée aux poignées, attirant immédiatement le regard.

Il faut aussi considérer le choix de matériaux qui représenteront le moins de tracas possible. Certains éléments en bois ne sont pas nécessairement recommandés pour la salle de bain, mais les imitations disponibles nous offrent le charme du bois sans les soucis. Certaines personnes peuvent penser qu’il faille agencer le style de la salle de bain avec le reste de la maison, ce qui n’est pas nécessairement aussi important que l’agencement de la cuisine au reste de la demeure. La porte de la salle de bain étant souvent fermée, un design vous offrant cet effet wow! n’est pas à négliger. Laissez le style de votre salle de bain vous faire rêver !

La salle d’eau est un lieu où l’on peut laisser aller notre imagination. Un mélange de styles et de couleurs, bien représentés ici dans cette magnifique salle d’eau.

Meuble en imitation bois et douche majestueuse au toit cathédrale avec banquette, un espace reposant et invitant pour un moment où le temps s’arrête.

 

De nos jours, les douches sont presque des œuvres d’art.  Un de nos coups de cœur, cette douche en tuiles METRO blanches avec sa niche en quartz confectionnée sur mesure réjouit notre regard, chaque fois.

Design : Créa-Nova inc.  | Exécution : Entreprise Geohad inc.  | Crédit photos : Casa Média 
,

L’Îlot : pièce de résistance

L’îlot, élément central d’une cuisine, est également un lieu de rassemblement, un espace de  travail, une pièce de résistance au look de votre cuisine, un espace de rangement pouvant par exemple abriter un cellier et davantage. Peu importe sa fonction, il est certainement un ajout décoratif à votre cuisine. La cuisine d’origine de la photo plus bas ne répondait plus aux besoins du client. L’îlot était bien en haut de la liste de ce qu’il souhaitait pour sa nouvelle cuisine.

La restructuration de l’espace nous a permis de créer ce magnifique îlot, qui est certainement devenu la pièce centrale de la cuisine et un lieu de rassemblement. Pour les armoires, un mariage entre le MDF et le bois de grange donne cet effet moderne, tout en conservant un aspect chaleureux. L’îlot en Dekton Aura 15 procure définitivement un espace de travail fonctionnel et majestueux.

Design : Créa-Nova inc. | Exécution : Entreprise Geohad inc. | Crédit photo : Casa Média 
,

Toilettes suspendues : adopter la tendance !

Tendance encore un peu gênée sur le marché québécois, la toilette suspendue est une option à considérer pour votre projet de salle de bain, qu’elle soit petite ou grande.

Cette toilette bien discrète, qui soulève très souvent quelques questionnements, vous surprendra entre autres par les nombreux  avantages qui lui sont attribuables.

Sa cuvette surélevée facilite d’abord le nettoyage. Sa petite taille fait d’elle un atout aux petits espaces. Habituellement installée à une hauteur de 16 pouces du plancher, elle permet aussi d’en ajuster la hauteur selon l’utilisation, plus basse pour une salle de bain destinée aux enfants ou plus haute, pour une utilisation confortable par les personnes à mobilité réduite.

L’inquiétude d’une majorité de gens concerne son réservoir. Celui-ci sera encastré, fixé au plancher ou aux stades et n’est pas plus problématique à réparer en cas de bris qu’un réservoir régulier. Ce réservoir réduit le bruit d’eau à l’utilisation et l’accès pour une réparation demeure accessible par la clenche.

Cependant, son coût joue en sa défaveur, variant entre 1000 et 1500 dollars incluant le réservoir, dans le marché le plus accessible. Il faut évidemment ajouter à cela les frais d’installation. Bien sûr, il en existe des modèles plus dispendieux encore. 

Il existe plusieurs modèles et couleurs sur le marché. Malgré qu’on retrouve les instructions d’installation et de réparation sur le Web, nous vous suggérons de laisser celles-ci à nos experts.

Les choix de notre entrepreneur-partenaire Entreprise Geohad inc. demeure la marque TOTO pour la toilette et les réservoirs de marque Grohe. 

Design : Créa-Nova inc. | Exécution : Entreprise Geohad inc. | Crédit photos : Casa Média 

Planchers de bois, synonymes de charme et chaleur !

Rien n’équivaut au charme et à la chaleur qu’apportent les planchers de bois franc dans une demeure! Le bon choix de plancher de bois franc est parfois difficile à faire dans l’optique où, en plus de correspondre à nos goûts et besoins, nous recherchons toujours les produits offrant le meilleur rapport qualité/prix. Ici, au Canada, nous sommes choyés! Nous disposons de l’une des meilleures sources d’approvisionnement en bois destiné à la fabrication de planchers de bois franc 100% canadien.

Ci-dessus, le plancher en noyer vole la vedette avec son charme et l’ambiance chaleureuse qu’il procure.

Est-il vrai que certains bois francs sont plus durs, plus résistants que d’autres? Qu’est-ce qui définit la dureté d’un plancher? En toute simplicité, sans aborder les aspects techniques, disons que la dureté d’un plancher de bois réside en son essence et certains facteurs environnants. La dureté du bois est mesurée selon l’échelle de Janka, une échelle universelle qui, à travers le temps, a pu classifier les différentes essences de bois selon leur résistance et leur dureté. Par contre, il faut savoir qu’il est plutôt rare de retrouver sur le marché des planchers que l’on dit de bois mous tels que le pin, le sapin ou le cèdre. Avec des produits de bois durs 100% canadiens, c’est donc dire qu’il vous suffira de choisir selon vos goûts et le style recherché. Pour vous guider vers le bon choix, rien de mieux que de faire appel à des spécialistes en la matière. Chez Créa-Nova, nous nous référons toujours aux experts de chez Plancher Flor à Laval.

Pour la transformation de cette salle de cinéma maison, le propriétaire a opté pour un plancher exotique, procurant à la pièce un décor riche, intemporel et luxueux, rendant la pièce encore plus accueillante.

En conclusion, sachez que pour protéger votre investissement, il sera important de respecter certaines règles de bases. Il faudra tout particulièrement vous assurer de maintenir votre demeure au taux d’humidité recommandé, ce qui jouera un rôle majeur dans la stabilité de votre plancher. Pour le reste, disons qu’un usage raisonnable et une bonne méthode d’entretien vont de soi pour le maintien de l’aspect de votre plancher.

Design : Créa-Nova inc.| Exécution : Entreprise Geohad inc. | Crédit photos : Casa Média 

Réchauffer l’ambiance !

Vous pensez refaire votre foyer ? Ou pensez-vous en ajouter un à une pièce de votre demeure ? Les dernières années ont permis de constater beaucoup de changements dans le domaine des foyers. On remarquait des décors simples qui mettaient l’accent sur le foyer lui-même et non sur les murs l’entourant, ainsi que des matériaux plus modernes, tels que des murs en céramique ou des effets spéciaux avec de la simple peinture.

Pour un look plus classique, la pierre naturelle reste un choix fréquent. En recouvrant une plus grande superficie, nous donnons un effet de grandeur à la pièce.

Pour 2018, la tendance demeure dans la simplicité, en optant pour des modèles plus linéaires. On note aussi l’importance accordée aux murs autour du foyer, en les personnalisant avec des ajouts tels des tablettes, des meubles, des toiles, tout en restant dans le simple et l’épuré.

Ici, un look plus moderne avec un mur de foyer en céramique donnant un effet plus béton. Tablettes et meubles se fondent dans le décor, complétant le manteau du foyer pour lui donner une uniformité d’ensemble.

Pour un effet plus contemporain, ce foyer visuel peu commun ajoute du charme à la pièce, en toute simplicité. Un effet de béton plus naturel est créé par la peinture.

Design : Créa-Nova inc. | Exécution : Entreprise Geohad inc. | Crédit photos (après) : Casa Média 

La cuisine, le coeur de votre demeure !

Pièce centrale de la maison, la cuisine n’est plus qu’un simple espace pour préparer les repas, mais bien le lieu de rassemblement lors de rencontres entre amis ou en famille. Souvent à aire ouverte, cette pièce devient une attraction pour tous. Représentant non seulement la plus grosse part d’investissement lors de vos rénovations, la cuisine est également l’élément central de votre maison.

Sur la photo principale, on constate un mariage parfait entre le style moderne et rustique/industriel. Armoires en MDF laqué, îlot en bois de grange, comptoir en Dekton couleur Nayla. Le dosseret hexagonal allongé procure une touche de délicatesse à cette cuisine. 

Lors de vos démarches pour une nouvelle cuisine, il est important de bien définir vos besoins en détaillant un système d’organisation efficace et axé sur l’utilisation que vous souhaitez faire de votre cuisine. Il est évident que le choix de style pour celle-ci doit s’agencer avec le reste de la maison, mais cela n’élimine pas les mariages de styles, qui se font de plus en plus populaires.

Afin de bien réussir votre projet de rénovation, il est important de bien établir vos besoins, à plusieurs niveaux :

Pourquoi refaire votre cuisine ? Pour le plaisir ou la revente ?

Quel est votre budget idéal et est-il réaliste dans le marché d’aujourd’hui ?

Quelle est la couleur de base que vous recherchez ?

Voulez-vous un îlot ? Quel sera le rôle principal de celui-ci ? Espace de travail, comptoir-lunch ou lieu de rassemblement ?

Ai-je besoin d’un évier simple ou double ?

La liste est longue. De là l’utilité de se fier à des spécialistes du domaine.

Design : Créa-Nova inc. | Exécution : Entreprise Geohad inc.  | Crédit photos : Casa Média 

Cuisine & salle de bain : Les tendances 2018

Souvent, les gens magasinent pour un aménagement ou une rénovation et posent cette question : quelles sont les tendances, nouveaux produits et couleurs les plus demandés actuellement ? C’est une question qui revient chaque année, et pas seulement au début de celle-ci. On peut lire de nombreux articles sur le sujet chaque début d’année et souvent, certaines des lignes directrices de l’an qui vient de finir continuent à être nommées.

2018

On observe encore en 2018 une grande présence pour le pâle, mais on remarque l’intégration d’éléments contrastants : robinet noir sur fond blanc, poignées noires sur caissons blancs, d’où le style industriel très souvent nommé, en partie parce que le noir prend beaucoup de place : meubles, robinetterie, poignées, électroménagers noirs mats, éléments décoratifs et même comme choix de couleur sur les murs.

On observe donc beaucoup de contrastes, des foncés qui côtoient le pâle, moins de caissons massifs et davantage d’espaces qui respirent.

Les matériaux

En terme de matériaux, le mat gagne en popularité, mais pas nécessairement en totalité. On le choisira souvent en accent et avec parcimonie. À part la nouvelle tendance au mat pour les armoires, par exemple, il n’y a pas vraiment de nouveaux matériaux, qui restent les mêmes que l’an dernier. Le style est toujours défini par la disposition de nos meubles et de l’agencement des matériaux. Le bois de grange ne signifie pas automatiquement une allure rustique, celui-ci pouvant côtoyer le moderne.

Les styles vintages, industriels et modernes sont très présents, mais encore une fois, ceci varie aussi selon l’endroit où l’on demeure.

Rappelez-vous qu’une cuisine représente un investissement très important. Assez important pour qu’on veuille ne pas être tanné après 1 an. Parfois, donc, gare aux tendances !

Les dosserets – Quoi savoir ?

Le dosseret de cuisine (backsplash) a une double personnalité : il est aussi joli que pratique. Le dosseret ne fait pas la décoration à lui seul, mais procure caractère et prestige à la cuisine. Il a aussi un côté pratique et doit être choisi adéquatement, afin d’être plus facile d’entretien que les murs de plâtre. Protéger des éclaboussures d’eau ou de la cuisinière est sa première fonction.

Comme pour tout aménagement ou choix de produit, il faut déterminer ses besoins et évaluer l’utilisation que l’on fait de notre cuisine. Si les comptoirs près des murs sont des endroits très utilisés pour cuisiner, il est préférable de choisir un produit facile d’entretien, alors que si on cuisine surtout sur l’îlot, on peut se permettre plus de fantaisie dans le choix du dosseret. Dans les 2 cas, de nombreux matériaux et choix sont disponibles sur le marché.

Les comptoirs et les murs sont les endroits les plus exposés lorsqu’on cuisine et donc la raison pourquoi on devrait choisir un matériau lavable. Un dosseret demande habituellement peu d’entretien, l’eau suffisant généralement, mais des produits spécialisés existent aussi.

Certains choisiront d’exprimer leur personnalité dans le choix de leur dosseret alors que d’autres opteront, à l’opposé, pour la neutralité et l’intemporel. Évidemment, on l’harmonisera avec les armoires, comptoir et revêtement de sol. Enfin, le dosseret ne se limite pas à la cuisine. On le retrouve également bon nombre de salles de bain.

Pierre, vitre, céramique, brique ?

On agencera le dosseret avec le style de la cuisine et de la maison. Les matériaux maintenant utilisés pour faire les coulis sont moins salissants et plus résistants aux taches, on est donc moins inquiets par rapport à l’entretien. Si on cherche le zéro inquiétude, peu d’entretien ou être certains de ne pas avoir des joints qui vont changer de couleur, on peut opter pour un dosseret en une seule pièce, sans joint et identique au comptoir, qui donnera également un un effet de grandeur, l’effet open book avec une continuité dans l’imprime ou le design.

Idée intéressante, la vitre permet de mettre un fond de notre choix, comme une photo de paysage, par exemple.

Enfin, la tendance est vers le moins chargé, l’hexagone, la céramique simple et pâle.

,

L’îlot : le coeur de la cuisine !

L’îlot de la cuisine peut avoir plusieurs fonctions : lieu de rassemblement, espace de travail, pièce de résistance au look de votre cuisine, espace de rangement abritant un cellier, etc. Il est également fort possible que votre îlot remplisse toutes ces fonctions ! Il est très souvent aussi décoratif qu’utile.

Lorsque l’espace le permet, l’îlot de cuisine est un incontournable et change notre façon de cuisiner et souvent, de recevoir. L’ajout à celui-ci d’un comptoir-lunch, d’un bloc de boucher, d’un évier, d’un four ou même d’un cellier le transforme souvent en point central de la cuisine. Le matériau choisi pour le comptoir de ce dernier sera d’ailleurs fait en fonction de la raison d’être de votre îlot.

L’analyse de vos besoins et de vos attentes est le meilleur moyen de vous assurer de faire le meilleur choix, autant dans les dimensions, le style, les matériaux, l’aménagement et l’ergonomie.

Se poser les bonnes questions

Superficie, usage, utilisateurs et fonction : quelles sont vos contraintes et vos envies ?

Si on parle du réaménagement d’une cuisine existante (versus une construction neuve, par exemple), l’espace n’est pas toujours adapté à recevoir un îlot central. Une prolongation du plan de travail existant peut par contre être possible et permettra certains avantages recherchés.

L’îlot devrait être une valeur ajoutée à la cuisine et sa présence devrait permettre un espace suffisant pour circuler autour sans se gêner. Un truc pourrait être de reproduire les dimensions de celui-ci avec un ruban collant au sol afin de l’imaginer.

Selon sa fonction, ses dimensions ne seront pas les mêmes : rangement, coin repas, espace pour recevoir, journées entières à popoter, avec ou sans évier ou espace cuisson, etc.

Agencer avec le reste ou pas ?

L’îlot est souvent le centre de l’attention et est l’occasion de mettre en valeur le reste de la pièce. Selon sa dimension ou le choix des matériaux, l’îlot peut être mis en valeur en se démarquant de la cuisine et devenir un point visuel d’intérêt avec son look unique à lui seul ou en s’installant dans la continuité de la cuisine.

Suggestions

  • Beaucoup de gens veulent leur évier dans l’îlot afin, entre autres, de ne pas être devant un mur. À moins d’avoir très grand îlot, on suggère de positionner l’évier à une extrémité pour conserver un espace de travail adéquat.
  • Penser au dégagement nécessaire, aux portes à ouvrir (armoires, frigo, cuisinière, etc.) pour être à l’aise et ne pas se sentir coincé dans sa cuisine.
  • Une autre option peut être l’îlot amovible (sur roulettes), pas très pratico-pratique puisqu’il nécessite de le déplacer fréquemment, mais permettant d’en avoir un dans une espace restreint.
  • En pensant à la dimension de l’îlot, donc du morceau de comptoir qui le couvrira, rappelez-vous que certains matériaux viennent dans une dimension maximale. Pour plus grand, donc, des joints seront nécessaires, ce qui est peu souhaitable au niveau du look.

Visitez notre salle de montre pour des idées de disposition autant que sur les nombreux matériaux disponibles.